Coups de coeur céramiques

Je sais, je ne dois certainement pas être la seule à me faire violence pour ne pas remplir toutes mes étagères de pots en tous genres façonnés à la main par des céramistes à la patience d'ange. Quand cette envie me prend, je me dépêche d'entasser des tonnes d'images sur Pinterest en attendant que cette frénésie ne passe et ne mutile mon portefeuille ! Et parfois, au lieu de subir seule cet amour presque éprouvant pour l'émail bien poli, je décide de le partager en ligne, en présentant trois coups de coeur récents... qui ne sont qu'à un jet de clics (oups). 

 

Le pot 'Double' de Bouchée Double

 

Grâce à quelques clics et Instagram, la route de Marianne et Pauline, les soeurs à l'initiative du studio Bouchée Double, aura croisé la mienne autour de quelques scones fort bien accueillis par nos estomacs. Entre brunchs pétillants et escapades gourmandes, le duo a pris le temps de développer ce 'pot double', un ustensile de cuisine en argile émaillé qui permet de combiner la cuisson (au four uniquement) de différentes préparations. Façonnés en Alsace, d'où elles sont originaires, les pots se déclinent en plusieurs couleurs et permettent de cuisiner des portions pour 2 à 3 personnes. Le vert et le rouge me font particulièrement de l'oeil mais c'est peut-être l'esprit de Noël qui me joue déjà des tours ! 

Suivez Pauline et Marianne sur leur site, leur page Facebook et leur compte Instagram

 

La vaisselle de Marie Brisart

C'est grâce à la vie gourmande trépidante d'Aline que j'ai découvert le travail de Marie Brisart. En effet, les photos culinaires de l'une me font tiquer sur les objets émaillés de l'autre. Me prend alors une envie furieuse de faire don de ma vaisselle traditionnelle pour la remplacer par un service en céramique fait-main seulement. Seul problème : mais quelle couleur, quelle terre, quel émail et quels modèles choisir ? A moins qu'il faille se créer un set complètement éparpillé ? Il y a tellement de choix et pour des prix vraiment raisonnables que j'ai bien peur ne pas pouvoir faire preuve de bon sens une fois le déclic venu !

Suivez Marie sur son site, sa page Facebook et son compte Instagram

 
 

La collection d'Anna Badur

© The Fresh Light

© The Fresh Light

Je ne connaissais pas l'univers d'Anna Badur, jusqu'à ce que je sois attirée par ces taches bleues dans les compositions de Dorothée Dubois pour Future Archive lors de la dernière Biennale Interieur. Depuis, je fais une petite fixette sur ces dégradés tantôt prononcés, tantôt plus discrets que la céramiste berlinoise s'amuse à créer de manière aléatoire. 

Suivez Anna Badur sur son site, sa page Facebook et son compte Instagram

Anna-Badur_Radio_2015_9_670.jpg