Dites bonjour à Wiffee ! (Petite annonce inside)

Les jours qui ont suivis l'annonce de mon départ d'Alphabeta Magazine, les rencontres que je faisais n'ont eu cesse de me demander comment je me sentais, ce que ça faisait de quitter un projet dans lequel j'avais mis autant d'énergie et de labeur. Après quelques secondes à les regarder dans le blanc des yeux le visage marqué d'un sourire gêné, je me surprenais à répondre par la même image : « c'est comme si j'étais en train de transférer toutes les données stockées dans mon cerveau sur un disque dur externe, pour pouvoir faire de l'espace dans ma tête mais en même temps être sûre de toujours pouvoir avoir accès à toutes ces ressources accumulées pendant 5 ans ». Pendant quelques jours, j'ai ressenti une sensation physique très particulière, celle de mon esprit qui se retrouvait soudain libre de vagabonder où il voulait, sans avoir à se tracasser et surtout, sans avoir à culpabiliser. Bien que ma décision fut prise aux alentours du mois de mars et que je fus de moins en moins investie dans la vie quotidienne du magazine dès ce moment-là, nous avions pris la décision commune de ne pas communiquer immédiatement sur la nouvelle. Le fait de poser des mots de manière plus officielle au début du mois de novembre a cependant permis à mon cerveau de se prendre un bon bol d'air pur et au reste de mon corps de digérer ce qui se tramait depuis des mois. 

What's next ? 

Une fois la question de l'avant enfin élucidée, venait celle de l'après. En d'autres termes « et tu vas faire quoi de tout cet espace libre ? ». Ah ben tiens, bonne question ! D'abord j'ai fait des listes. Des carnets entiers de toutes ces idées qui s'entrechoquaient dans ma tête, de ces projets avortés, de ces initiatives à améliorer, des choses à moitié entamées... Et puis j'ai tout déposé dans un coin. Certaines idées se sont supprimées de la liste d'elles-mêmes, sans que j'ai à faire quoique ce soit. D'autres, sont gentiment aller se placer en bas de page tandis qu'une dernière a décidé de se parer de lettres capitales afin que je la distingue bien parmi ses concurrentes... 

Première version de l'identité visuelle, pimpée par Emeline.

Première version de l'identité visuelle, pimpée par Emeline.

Wiffee ! 

C'est ainsi que j'ai décidé de donner un sérieux coup de rein à WIFFEE, une carte en ligne recensant les bons spots qui offrent du café et une bonne connexion WiFi. Autrement dit, des endroits où l'on peut aisément se poser avec son laptop pour une petite séance de mailing, connecter son smartphone pour repérer ce qu'il y a à faire dans le quartier... Bref, ces hot spots que les digital nomads que nous sommes se recommandent avec joie ! Si j'ai des envies d'application, de construction et développement de communauté ainsi que la mise en place d'activités connexes à ce thème, j'ai également à coeur de développer un modèle économique viable ancré dans une vision long-terme, ludique et cohérente à la fois. 


WANTED : BUSINESS PERSON

Je suis donc en quête d'une personne avec un profil beaucoup plus orienté business que le mien, qui serait prêt à tenter l'aventure. Une affection particulière pour les cultures numériques, les nouvelles formes de travail et bien évidemment la bouffe (#dealbreaker) est vivement requise. Etre basé à Bruxelles l'est également. Pour le reste, improvisons ! Pour les curieux, je présenterai très brièvement le concept lors d'un 30'' Pitch lors du prochain Creative Mornings Brussels ce vendredi matin. Ce serait une belle occasion de se rencontrer dans des conditions vraiment optimales, si vous êtes du genre matinaux. Si ce n'est pas possible à ce moment-là, je reste évidemment disponible par voie virtuelle grâce au petite formulaire ci-dessous afin que nous puissions convenir d'une rencontre... autour d'un café, of course ! 

Suivre WIFFEE sur Facebook et sur Twitter. 

 

JE SUIS CURIEUX, VOYONS-NOUS!

Nom *
Nom